Séjours de rupture en Belgique [ ! Racines ! ] - en détail

Modalités et moyens

- Intervention sans condition, quelle que soit la difficulté.
- Sous mandat du Conseiller de l'Aide à le Jeunesse, du Directeur de l'Aide à la Jeunesse, du Tribunal de la Jeunesse
- Des moments forts  appelés : « Phases »
- Départ des expériences dès la première rencontre chez le mandant (effet de surprise et preuve de l'intérêt inconditionnel de l'intervenant pour la souffrance du jeune).
- La durée des phases est variable, le temps d'une rencontre, voire plusieurs jours, avec obligatoirement un hébergement extérieur de six jours minimum à deux mois maximum.
- Ces phases se vivent au travers de différentes rencontres simples et d'expériences particulières, sous l'impulsion des intervenants au départ de ce qu'ils estimeront devoir partager, et en fonction des besoins, envies, désirs, capacités des jeunes, exprimés ou non.
- Ces outils non conventionnels permettent une rencontre basée sur l'écoute intensive non jugeante qui vise la réalisation d'activités basées sur la logique de l'initiation à travers des activités d'échange, de partage et de don pour soutenir un cheminement éducatif à visée thérapeutique.
- Un intervenant qui soutient et accompagne le jeune en respectant le pacte de confidentialité scellé au départ de la rencontre.
- Une rencontre simple d'humain à humain !

En résumé

- Une prise en charge alternative
- Un soutien sans condition et étonnant à de lourdes problématiques
- Un modèle complémentaire
- Une approche éducative à visée thérapeutique
- Une réponse rapide et étonnante à certaines problématiques
- Une alternative aux solutions qui n'existent pas, aux impossibles, aux réponses « stéréotypées » et aux tentatives de solutions «conventionnelles » mises en échec
- Un regard neuf et différent
- Dans des contextes surprenants, désinstitutionalisés et totalement individualisés