Pour vous abonner à la newsletter
LogoMakr_9Jkfhy.png

N° d'entreprise

0414.034.206

©2019 LA POMMERAIE asbl.

 

"LA POMMERAIE" et la COOPÉRATION

NORD-SUD 

&

SUD-SUD

En collaboration avec WBI

 

LA POMMERAIE ET LA COOPÉRATION INTERNATIONALE

 

 

Préambule : Coopération avec le Bénin

En 2008, LA POMMERAIE répond favorablement, bien que dans l’urgence, à l’appel du Cabinet ministériel pour accompagner une mission humanitaire au Bénin avec Jean-Denis Lejeune et la Ministre de l’Aide à la Jeunesse.  Le Directeur, la psychologue et plusieurs jeunes de LA POMMERAIE prennent part à cette expérience aussi imprévue qu’exceptionnelle.  C’est lors de cette mission et dans un contexte politique de création d’un nouveau Centre d’Accueil Spécialisé que la ministre de l’époque (Mme. Fonck) décide de le modeler  sous la dénomination « Séjour de Rupture ».

Vu sa présence sur place, LA POMMERAIE est retenue pour expérimenter ce nouveau modèle. Le hasard nous ayant menés au Bénin, c’est dès lors dans ce pays d’Afrique qu’il est convenu de lancer le projet.

Ce nouveau type de CAS (tout comme les moyens qui y sont liés) sera, au final, porté par 3 institutions : L’Amarrage (au Bénin aussi), Vent Debout (au Maroc) et La Pommeraie elle-même avec "PIEDS-SUR-TERRE".

Pour LA POMMERAIE, c’est le début de la coopération internationale, celle-ci étant gérée par un organe qui s’appelle WBI, pour Wallonie-Bruxelles International.

Qui est WBI ?

Wallonie-Bruxelles International (WBI) est l’agence chargée des relations internationales Wallonie-Bruxelles. Elle est l'instrument de la politique internationale menée par la Wallonie, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale.

Dans le cadre d’accords avec 70 pays et régions, WBI soutient les créateurs et entrepreneurs de Wallonie-Bruxelles. WBI fait la promotion des composantes de Wallonie-Bruxelles en tant qu'entités dotées d'une capacité d'action internationale et défend les valeurs et intérêts de chacune des parties, dans un esprit de coopération et d'entraide mutuelle.

Des actions sont menées dans le cadre :

  • de la coopération au développement,

  • des droits de l'homme,

  • de la culture,

  • de la santé et des affaires sociales,

  • de l'environnement,

  • des échanges de jeunes,

  • de l'enseignement et de la formation,

  • de l'enseignement supérieur,

  • de la recherche scientifique.

WBI exerce aussi son action à travers un réseau de Délégations ayant statut diplomatique à Alger, Berlin, Bucarest, Dakar, Genève, Hanoï, Kinshasa, La Haye,  Paris , Pékin, Prague, Québec , Rabat , Santiago du Chili, Tunis, Varsovie et Bruxelles (Représentation auprès de l’Union Européenne).

Relations entre Wallonie-Bruxelles et le Bénin

 

Accords bilatéraux

28 janvier 1999: Signature d’un Accord-cadre de coopération entre d’une part, les Gouvernements de la Communauté française de Belgique, de la Région wallonne et le Collège de la Commission communautaire française de la Région Bruxelles Capitale et, d’autre part, le Gouvernement de la République du Bénin.

Thèmes prioritaires de la coopération

  • Santé

  • Formation professionnelle

  • Culture

 

En pratique, LA POMMERAIE est amenée accueillir des stagiaires béninois qu’on appelle en réalité boursiers.  Ceux-ci sont ainsi invités à réaliser un stage d’un mois en Belgique.  Le rôle de LA POMMERAIE est alors d’accueillir ces boursiers et d’organiser le stage, soit sur son site, soit en partenariat avec d’autres Services.

 

Coopération avec le Sénégal

Forte de son expérience avec le Bénin, LA POMMERAIE est sollicitée en 2012 par WBI pour intégrer, conjointement à L’Amarrage, la coopération internationale avec le Sénégal.  Cette coopération bilatérale porte sur le volet/projet 11  de la Commission Mixte sous l’acronyme RPJM (Renforcement de la Protection Juridique des Mineurs).  Il s’agit d’un projet développé depuis 2001 à l’initiative du Centre de Formation Judiciaire de Dakar, qui est l’opérateur sénégalais du projet 11.  La Pommeraie (et L’Amarrage) devient ainsi l’opérateur belge, en lieu et place du Délégué Général aux Droits de l’Enfant qui préfère garder un rôle de facilitateur et de médiateur. 

 

En résumé, le projet RPJM s’est fixé comme objectif de renforcer la protection des mineurs par la mise en place de formations spécialisées des acteurs intervenant dans le processus de traitement judiciaire des questions relatives aux mineurs en conflit avec loi ou en danger.  Il existe maintenant des modules spécifiques dans la formation des acteurs de terrain (éducateurs spécialisés, assistant sociaux, magistrats, avocats, enseignants, journalistes, agents pénitentiaires, policiers et gendarmes).

Depuis 2017, le projet RPJM a intégré un projet plus large qui regroupe 5 opérateurs belges et repris sous le nom PROMES (Programme d’Appui à la Protection des Mineurs et aux Droits de l’Enfant au Sénégal) mais qui ne change en rien le projet ni son  opérationnalisation. Le projet est prévu pour un triennat et donc évalué selon ce rythme.

Relations entre Wallonie-Bruxelles et le Sénégal

Accords bilatéraux

  • Convention de collaboration entre SONEPI (Société nationale études et promotion industrielle au Sénégal) et la Région Wallonne : 9/3/1988

  • Convention de collaboration technique entre le Ministère sénégalais de développement industriel et artisanat et la Région Wallonne : 26/5/1989

  • Signature de l'Accord de coopération entre le Gouvernement de la République du Sénégal et les Gouvernements de la Communauté française de Belgique et de la Région wallonne Signature de l'Accord cadre de coopération entre l'APEFE et le Gouvernement du Sénégal (6 novembre 1998)

  • Adhésion COCOF : 17/6/2003

 

Coopération bilatérale entre Wallonie-Bruxelles et le Sénégal 

Thèmes prioritaires de la coopération :

  • Agriculture et agroalimentaire.

  • Formation (éducation : formation professionnelle)

  • Santé et affaires sociales

  • Patrimoine architectural

 

En pratique, LA POMMERAIE est donc  l’opérateur belge du projet RPJM et donc le partenaire privilégié du Centre de Formation Judiciaire, opérateur sénégalais.  A eux 2 et sous le couvert de WBI, ils sont chargés de tout mettre en place pour poursuivre les objectifs généraux qui ont été fixés, dont celui de renforcer la protection des mineurs mais aussi, vu le contexte de coopération bilatérale de promouvoir les relations nord-sud, sud-nord et sud-sud.

 

Plus spécifiquement, cela consiste à renforcer la capacité des intervenants, à promouvoir le partage des bonnes pratiques, à promouvoir la transdisciplinarité et le travail en réseau.

 

Comme autres objectifs spécifiques, il y a l’accompagnement du processus d’élaboration du Code de l’Enfant et de la mise en place du défenseur des enfants mais aussi la promotion du respect des droits de l’enfant (qu’ils soient auteurs ou victimes) et la contribution de la mise en place d’un cadre légal pour la justice réparatrice.

 

Afin de tendre vers ces objectifs et favoriser la coopération, un budget est accordé annuellement afin de mettre en œuvre un programme de missions et d’échanges : il y a notamment 4  missions de Belges au Sénégal, 4 missions de Sénégalais  en Fédération Wallonie Bruxelles, 2 missions sud-sud (du Sénégal vers le Bénin). En sus  de ce budget, un  autre crédit  prévoit aussi 3 fois 1 mensualité de bourse de stage professionnel et 2 fois 1 mensualité de bourse sud-sud.

 

Ce programme prévoit ainsi des réaliser des ateliers formatifs au Sénégal mais aussi en Belgique.

 

Dans ce modèle, LA POMMERAIE est chargée d’établir le programme de missions, en collaboration avec l’opérateur sénégalais et d’organiser les missions d’accueil en Belgique, dont les différentes rencontres entre professionnels de terrain.  LA POMMERAIE active ainsi son réseau pour faciliter les rencontres et les échanges.